New York, 2 jours avant le départ…

Le départ approche et je suis excité comme une puce!Faut dire que ce projet de voyage a commencé à naître dans nos petites têtes il y a maintenant un an, et de voir qu’il se concrétise enfin, ça me met dans tous mes états! Je me vois déjà dans les rues de New York, habillé chaudement, et émerveillé par les lumières de Noël…

J’ai envie de revoir le sommet du rocher (Top of the Rock au Rockefeller Center), l’Empire State Building, croiser le magnifique Chrysler Building, traverser le pont de Brooklyn, voir le Manhattan Bridge façon Sergio Leone, saluer la resplendissante dame Liberté… Je veux revoir Van Gogh au Met et au MOMA, traverser Central Park et espérer reconnaître des bouts de films dans quelques coins particuliers tandis que les écureuils courent autour de moi comme dans un dessin animé Disney…

Je m’y vois déjà, marcher le nez en l’air, sentir le froid pénétrer mes vêtements, entrer dans les boutiques et les cafés pour trouver un peu de chaleur, et faire quelques câlins lors des arrêts aux feux piétons pour réchauffer ma chérie.

Évidemment, cette excitation masque l’appréhension du voyage. Prendre l’avion Lyon – Düsseldorf – New York et ne pas penser que voler n’est pas naturel. Espérer dormir pour faire passer le trajet plus rapidement, et arriver aux Etats-Unis sans problème aucun et sans un douanier trop zélé qui me poserait des tas de questions auxquelles je ne saurais pas répondre. Bien sûr, ces petits détails ne vont pas gâcher mon séjour, mais c’est toujours pareil lorsque je voyage, j’appréhende une grève, une annulation, un accident, une météo capricieuse…

Et puis j’espère surtout que ce voyage dont j’ai fortement inspiré la destination plaira à mon amoureuse. Bien sûr elle adorera les musées, la comédie musicale, les restaurants et les pâtisseries. Mais appréciera-t-elle autant que moi la traversée du Brooklyn Bridge, incroyable pont où les piétons survolent les voitures? Aimera-t-elle le Madison Square Park autant avec ses superbes immeubles l’encadrant et le magnifique Flatiron Building le dominant? Penser a-t-elle à Manhattan de Woody Allen à Central Park et même à Die Hard 3?

Mais après tout, peut-on ne pas aimer New York? J’en doute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.