Le calendrier de l’avent 2018 spécial Jazz !

C’est bientôt Noël, et comme tous les ans, les calendriers de l’avent envahissent les chaumières. Ici, pas de chocolat, pas de thé non plus, de vin ou de bière, de Lego ou de Playmobil, seulement du Jazz.

24 albums de Jazz pour patienter jusqu’à Noël

24 albums de Jazz vont ici vous être dévoilés. Des classiques bien sûr, car il faut toujours connaître ses classiques, mais aussi du Jazz contemporain.

24 albums de Jazz donc pour vous accompagner durant les fêtes de fin d’année. Des albums choisis arbitrairement, une sélection de morceaux que j’aime et que j’ai envie de partager. Car qu’est-ce que Noël sinon un moment de partage ?

Un calendrier de l’Avent dédié au Jazz

Ce calendrier de l’Avent s’adresse tout autant aux amateurs de Jazz, qu’aux néophytes, mais aussi aux curieux qui veulent découvrir de nouveaux morceaux ou à ceux qui veulent se replonger dedans !

Le 1er décembre arrive bientôt, profitez-en, vos journées vont être jazzy !

1er décembre2 décembre3 décembre4 décembre5 décembre6 décembre7 décembre8 décembre9 décembre10 décembre11 décembre12 décembre13 décembre14 décembre15 décembre16 décembre17 décembre18 décembre19 décembre20 décembre21 décembre22 décembre23 décembre24 décembre

Triosence – Hidden Beauty

On ouvre la saison des fêtes avec Triosence – superbe trio allemand de Jazz – et leur album « Hidden Beauty » sorti en 2017.

Marion Hayden – Visions

En 2009, la bassiste Marion Hayden nous livre un album de Jazz sublime : « Visions ». A écouter sans modération.

Sons Of Kemet – Your Queen Is a Reptile

Du Jazz britannique aux rythmes caribéens, c’est beau et ça fout la pêche! Et en plus ça s’en prend à la monarchie! Mais que demande le peuple?

Avec Your Queen Is a Reptile, le quartet un brin original, Sons Of Kemet (composé d’un saxophone, d’un tuba et de deux batteries) rend hommage à de nombreuses reines (My Queen Is Angela Davis, My Queen Is Nanny Of The Maroons, etc.). Un album antimonarchique et fort féministe!

Dorothy Donegan – The Many Faces of Dorothy Donegan

Grande pianiste Jazz, Dorothy Donegan nous offre avec The Many Faces of Dorothy Donegan, un magnifique album maîtrisé de bout en bout, d’une beauté saisissante, qui ne fait pas la part belle à la technique (mais quelle technique!), mais bien au bonheur communicatif de jouer du Jazz! Un grand album qui me semble un peu oublié, peut-être le lot de ces grandes artistes de Jazz qui ne chantaient pas…

Vijay Iyer Sextet – Far From Over

Peut-être l’un de mes albums préférés de ces dernières années. Far From Over est nourri de morceaux tous plus réussis les uns les autres, autant dans la créativité que dans l’éclectisme. Vijay Iyer Sextet réalise un album raffiné, sublime et complexe. Le Jazz que j’aime.

Kermit Ruffins – Live At Vaughan’s

Du bon gros Jazz de la Nouvelle Orléans! On ne rigole plus avec le célèbre trompettiste (et chanteur) Kermit Ruffins et son album Live At Vaughan’s! Je vous conseille de commencer avec le morceau Skokiaan!

Fred Wesley -Wuda Cuda Shuda

Comment ne pas avoir envie de danser sur certains de ces morceaux Jazz et Funk au possible ? Avec Wuda Cuda Shuda, Fred Wesley, le roi de la Soul Jazz, fait vibrer son trombone avec générosité et nous partage son goût pour un Jazz dansant et chantant.

The Rosenberg Trio Live at the North Sea Jazz Festival ’92

Du Jazz Manouche pour ce 8ème jour de l’Avent! Et pas n’importe lequel! The Rosenberg Trio, un groupe qui tourne depuis des années (ici un enregistrement datant de 1992) et dont le talent ne s’estompe pas! Un live pour ressentir toute la subtilité de leur art. Je pense que vous serez par ailleurs surpris par la technique du guitariste! Oui, les guitaristes de Jazz n’ont rien à envier aux autres!

Ella Fitzgerald et Louis Armstrong : Ella and Louis

Ella and Louis est le premier album (sur trois) enregistré ensemble par Ella Fitzgerald et Louis Armstrong. Classique parmi les classiques, cet album tout en subtilité fait la part belle à la sublime voix d’Ella Fitzgerald, secondée par la trompette ou la voix rauque de Louis Amstrong. A noter l’excellent Oscar Peterson au piano.

Un album merveilleux, tendre et doux, parfait pour les fêtes de Noël !

Eric Clapton and Wynton Marsalis – Play the Blues: Live from Jazz at Lincoln Center

Parfait mélange de Jazz et de Blues, deux grands talents de la musique se réunissent le temps d’un album live d’une incroyable maîtrise. La troupe de Wynton Marsalis montre toute l’étendue de son talent à travers quelques classiques de la musique. Eric Clapton toujours aussi carré, réécrit et sublime quelques-unes de ses chansons et accompagne les autres avec humilité.

Ceci est un grand album live, de ceux qui font date.

The Olympians

Et si on vous racontait la mythologie grecque en musique ? C’est ce que propose le groupe The Olympians à travers 11 morceaux qui oscillent entre jazz, funk et soul. Un subtil mélange qui donne à l’album une singularité et une originalité de l’ordre de l’étrange.

C’est beau, parfaitement produit, une musique qui fait du bien, qu’on a envie de mettre en soirée pour répondre à ses amis qui demandent « qu’elle est cette superbe musique » et de répondre « c’est The Olympians! Tu connais pas ? »  Parce que parfois c’est bien de crâner !

Sonny Clark – Sonny Clark Trio

Aziza Mustafa Zadeh – Dance of Fire

On voyage avec du Jazz azéri et la fabuleuse pianiste Aziza Mustafa Zadeh.
Petit conseil, commencez avec la piste 2 (Dance of Fire, qui est aussi le titre de l’album), une très belle mélodie!

Youngblood Brass Band – Live. Places.

The Dave Brubeck Quartet – Time Out

Bebo Valdés & Javier Colina – Live at the village Vanguard

Le formidable pianiste cubain Bebo Valdés rencontre le non moins formidable bassiste espagnol Javier Colina pour un live intimiste où la piano et la basse se répondent et fusionnent parfaitement. C’est beau, enjoué, le jazz latin à son apogée.

Quincy Jones – Quintessence

S’il ne fallait retenir qu’une seule chose de Quincy Jones… on serait très mal! Ce superbe artiste a tellement apporté à la musique qu’il est difficile de savoir par où commencer. Mais puisqu’on est là pour parler Jazz, j’ai choisi arbitrairement de vous partager son album Quintessence, celui avec lequel je l’ai découvert.

Portico Quartet – Knee-Deep in the North Sea

Du Jazz londonien avec le subtil groupe Portico Quartet tendre et doux. Avec Knee-Deep in the North Sea, leur premier album, Portico Quartet réalise un coup de maître! Mention spéciale à la chanson Prickly Pear!

Oscar Brown Jr. – Sin & Soul

J’ai toujours préféré le Jazz instrumental au Jazz chanté. Et pourtant, à chaque fois que je lance Sin & Soul d’Oscar Brown Jr., je suis complètement transporté. Il y a chez Oscar Brown Jr. une puissance que seule la musique Soul est capable de transmettre et qui pourtant se propage dans chacune de ses chansons avec une évidence et une grâce intemporelles.

Buena Vista Social Club

Kamasi Washington – The Epic

Art Blakey & The Jazz Messengers

John Coltrane – Blue Train

Oscar Peterson

Source de l’image : https://www.jazzradionetwork.com/art-inquiry/

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Site Footer