Meilleurs albums Jazz 2020

Cela fait 3 ans maintenant que je propose une sélection de ce que j’estime être les meilleurs albums Jazz de l’année en cours. Bien sûr, je ne peux pas tout écouter, je fais au mieux, je fouille, me documente, et si vous pensez que j’oublie des disques dans cette sélection d’albums Jazz 2020, n’hésitez pas à me le signaler, j’écouterai ça avec plaisir et les rajouterai éventuellement à cette sélection !

Ma sélection des meilleurs disques de Jazz sortis en 2020

Ce n’est jamais facile de faire une sélection de disques. C’est toujours subjectif, et bien évidemment, j’en oublie au passage. Je ne peux pas tout écouter…

Si je n’avais pas eu en 2019 l’immense coup de cœur que j’avais eu en 2018 pour l’album d’Ambrose Akinmusire, je crois bien que 2020 m’a déjà donné un formidable coup de cœur. Le concept imaginé avec Jazz Is Dead (voir ci-après) fonctionne efficacement sur moi! Et si à l’heure où j’écris ces lignes, je n’ai pas (encore) découvert le 2e album estampillé Jazz Is Dead, le premier est une petite merveille !Ce que je retiens pour le moment de 2020, c’est que c’est une année très particulière qui a vu bon nombre de disques repoussés, et surtout bon nombre de spectacles annulés… Heureusement, les maisons de disques ont publié quelques albums live pour nous faire patienter, mais ce n’est quand même pas pareil, ne nous mentons pas… Il serait néanmoins dommage de se priver de ces albums live même enfermés chez nous ! Je retiens aussi le nouvel album de Norah Jones dont je n’espérais pas une telle qualité. C’est vraiment un bel album de Jazz contemporain, du Jazz vocal par ailleurs (qui n’est pas ce que je préfère). Parmi les meilleurs albums Jazz 2020, je retiens surtout Immanuel Wilkins dont l’album est surprenant (il est tellement jeune !), et puis aussi le live (nous en parlions) de Charles Lloyd.

Ne vous privez pour autant d’aucun de ces albums de cette sélection, il y a peu de chance qu’ils vous déplaisent ! Et bien entendu, on les écoute en ligne, puis on les achète si on aime ! 😉

Jazz Is Dead 001 – Adrian Younge and Ali Shaheed Muhammad

Sublime album qui nourrit nos oreilles d’arrangements exceptionnels qui donnent au disque une identité unique.

Life Goes On – Carla Bley, Andy Sheppard, Steve Swallow

Oui, bon, c’est assez injuste. Je vante en introduction les mérites de Jazz Is Dead, en en faisant mon coup de coeur de l’année, ce qui peut donner l’impression que j’oublie cet album de la géniale pianiste Carla Bley qui réussit là encore à livrer un album à la fois extrêmement exigeant, très précis, et qui nous offre ce que finalement on espère tous en écoutant de la musique : une certaine idée de la poésie.

Suite for Max Brown – Jeff Parker

Un album brillant.

If You Listen Carefully the Music is Yours – Gard Nilssen’s Supersonic Orchestra

Assurément du grand Jazz ! Mérite assurément sa place dans les meilleurs albums Jazz de l’année 2020!

Songs From Home – Fred Hersch

Quand un grand pianiste fait de la grande musique, ça donne un grand album ! Les 10 morceaux de cet album sont magnifiques, exécutés d’une main de maître (de deux mains à vrai dire), à travers un piano dont l’extrême solitude permet d’exprimer quelques airs enjoués teintés d’une tendre mélancolie.

Pick Me Up Off The Floor – Norah Jones

Peut-être le meilleur album de Norah Jones, tout simplement.

On the Tender Spot of Every Calloused Moment – Ambrose Akinmusire

Chaque nouvel album d’Ambrose est désormais un évènement ! On l’attend impatiemment, on a forcément peur d’être déçu… Et puis, la magie opère, le talent indéniable est là.

Overseas Live 2002​-​2012 – Eivind Opsvik

Dix années d’enregistrements (le son n’est pas toujours parfait selon les morceaux) et enfin, le bassiste norvégien Eivind Opsvik nous laisse les écouter !

Au final, ces morceaux live font preuve d’une grande maîtrise artistique qui prennent parfois des directions inattendues mais systématiquement sublimes ! Il y a beaucoup de beauté dans ces morceaux attendus si longtemps. Avec Overseas Live 2002-2012, Eivind Opsvik se positionne comme l’auteur du meilleur album live de l’année. A suivre donc !

Artemis

Groupe né à l’initiative de Renee Rosnes et composé de 7 femmes, ARTEMIS est un septet qui regroupe des jazzwomen accomplies, compositrices et qui n’ont plus rien à prouver, sinon qu’elles peuvent travailler ensemble !

Le résultat est à la hauteur des 7 talents combinés.

Omega – Immanuel Wilkins

Quand on pense qu’Immanuel Wilkins n’a que 23 ans… c’est assez sidérant ! Difficile de ne pas parler de grâce et de virtuosité quand on écoute son album.

Immanuel Wilkins est un saxophoniste incroyable qui maîtrise son art et ses compositions, un jazzman à suivre de très près !

8: Kindred Spirits – Charles Lloyd (live)

Charles Lloyd en live n’a pas son pareil. 4 morceaux intense, d’une grande précision, chaque musicien joue parfaitement sa partition. L’art du Jazz live est poussé à son paroxisme.

Je suis par ailleurs tombé amoureux du morceau La Llorona que je trouve magnifique, d’une grande subtilité, et qui me transporte vers des sommets de tendresse.

Modes of Communication: Letters From the Underworlds – Nduduzo Makhathini

Quand on me parle de musique spirituelle, en général, je ne suis pas très motivé…

Le pianiste Nduduzo Makhathini me donne tort et tant mieux en nous offrant un album sublime, maîtrisé de bout en bout rendant hommage à ses racines zulu. Peut-être pas l’album le plus accessible de cette sélection, mais certainement un album Jazz incontournable de l’année 2020.

Pour aller plus loin

Photographie d’en-tête : https://unsplash.com/@rocinante_11

2 comments On Meilleurs albums Jazz 2020

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Site Footer

Inscrivez-vous à la newsletter!

Une newsletter mensuelle gratuite et enrichie avec du contenu exclusif.
S'INSCRIRE
Essayez! Vous pourrez vous désinscrire!