Pâtes à la véritable Carbonara – Recette de quand j’étais petit et pauvre

Chapitre 3

Quand j’étais petit et pauvre, je rêvais d’aller en Italie. Je nous voyais, ma mère et mes deux petits frères, prenant le train jusque là-bas (ma mère a peur de l’avion à cause de Francis Cabrel), le nez collé aux vitres et hurlant à chaque tunnel. Bien sûr, dans mon rêve, nous ne manquons pas d’argent. Nous irions pour seul et unique but de manger! Des pizzas, des lasagnes et des pâtes en veux-tu en voilà! Je rêvais d’aller à Bologne dévorer une bonne bolognaise, à Naples déguster une délicieuse napolitaine, et à Carbone savourer une bonne carbonara…

Sauf que… S’il y a bien une ville nommée Carbonne (avec 2 n) en France et un Cap Carbonara en Italie, cela n’a rien à voir avec la fameuse sauce de mes pâtes.

C’est en me baladant au marché alors que je faisais du repérage pour piquer quelques pêches, que j’ai entendu deux personnes discuter et se disputer sur la carbonara tandis que je récupérais quelques fruits dans leurs sacs. Je retranscris de mémoire (c’était il y a près de 30 ans):

– N’importe quoi! Une vraie carbonara, il n’y a pas de crème fraiche!
– Bien sûr que si! Ma grand-mère tient sa recette de la tante (qui n’en avait pas) du cousin à sa nièce qui vient d’Italie, et je peux te jurer que la crème fraiche est dans la recette!
– Moi je tiens ma recette de ma mère, une italienne de souche! Dit-elle en faisant des grands gestes avec ses bras.

Je ne me souviens pas de la suite, mais je suis resté coi tout d’abord. Puis je me suis dirigé vers la bibliothèque municipale (mon sac rempli de pêches et autres nectarines) où j’ai emprunté un livre (caché sous mon pull) de recettes italiennes.

En effet, le livre était formel, il n’y avait pas de crème fraiche dans cette recette! Mais des jaunes d’oeufs!

Ni une ni deux, je suis rentré chez moi, suis allé récupérer des œufs chez un voisin, ainsi que des lardons et du parmesan (fort pratique ces chatières). Comme nous avions déjà des spaghettis à la maison, je me suis permis de ne pas toucher à ses réserves (l’honneur des voleurs c’est important).

J’ai suivi scrupuleusement la recette, avons mangé notre plat religieusement, ma mère m’a soutenu que ce n’était pas une carbonara et qu’un jour elle nous emmènerait à Carbone en Italie et qu’elle me prouvera qu’elle a raison, mais le constat fut sans appel: la véritable carbonara italienne est définitivement meilleure que la française! J’ai alors voué un culte à l’Italie jusqu’en juillet 2006 après qu’ils nous aient vaincu en finale de la coupe du monde de football…


La recette des vraies spaghettis alla carbonara

Temps de préparation: de 20 à 30 minutes selon si vous êtes du genre rapide ou non.

Ingrédients (pour 4 personnes):

  • 400g de spaghettis
  • 280-300g de lardons (ou autre charcuterie genre pancetta coupée en fines lamelles)
  • 320g de fromage râpé (parmesan, pecorino romano, grana padano)
  • 5 jaunes d’œufs (de poule qui est venue après donc)
  • sel, poivre

Préparation :

Dans une poêle, faites dorer vos lardons. Ils doivent être bien cuits, croustillants. Plus c’est fin, mieux c’est!

Faites bouillir l’eau avec du gros sel (et un peu d’huile d’olive) et incorporez vos pâtes. Faites les cuire al dente. Si vous aimez les pâtes trop cuites de la cantine, allez trouver une recette sur un autre site! Pauvre fou!

Récupérez dans un grand bol (ou un petit saladier) les jaunes d’œufs. Battez-les (ça ne devrait pas être trop dur, ils ne sont pas bien résistants). Ajoutez le fromage râpé au fur et à mesure. Mélangez bien. Poivrez (soyez pas radins).

Egouttez vos pâtes mais pas trop, elles ne doivent pas être sèches, toujours garder un petit fond d’eau pour les pâtes en sauce (à savoir!). Dans la casserole, remettez les spaghettis et ajoutez les lardons avec leur jus. Mélangez.

Ajoutez ensuite le contenu du grand bol ou du petit saladier (les jaunes d’œufs quoi!), et mélangez le tout.

Servez chaud.

Dégustez.

Bon appétit!

2 comments On Pâtes à la véritable Carbonara – Recette de quand j’étais petit et pauvre

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Site Footer