Tendre Jeudi
Un blog avec de la lecture dedans

Basketful of heads – Joe Hill & Leomacs

En cette année 2024, Urban Comics nous fait la gentillesse de ressortir en France en version pas chère (5,90€) l’excellent Basketful of heads, l’occasion donc de découvrir l’œuvre d’un des maîtres de l’horreur et du fantastique qu’est Joe Hill. Joe Hill, c’est le scénariste derrière le génial comics Lock & key (adapté en série par Netflix et l’adaptation était bof).

Basketful of heads est un récit en un seul tome qui se passe dans le Maine (Joe Hill est né dans le Maine – son papa c’est même Stephen King – d’ailleurs ils ont déjà collaboré ensemble), dans une ville située sur une île qui va se retrouver coupée du reste du monde en raison d’une tempête. Sauf que des prisonniers se sont évadés et vont attaquer la maison du shérif dans l’espoir d’y trouver… Ça, on ne le sait pas très bien. Car on comprend vite que derrière cette histoire, il y a quelque chose de plus gros, et que les protagonistes ne sont pas vraiment ce qu’ils prétendent être, sauf l’héroïne qui se retrouve à faire face à des hommes violents qui semblent attendre quelque chose d’elle… En se défendant, elle décapite un homme à l’aide d’une vieille hache de viking. Ce dernier, malgré l’absence de son corps, continue à parler…

Basketful of heads est une œuvre sympathique, au rythme soutenu et à l’intrigue fort bien ficelée qui à vrai dire aurait gagné à rester une œuvre réaliste. La plongée dans le fantastique avec cette hache qui décapite sans tuer n’apporte guère au récit qui aurait été tout aussi efficace sans cette composante. C’est dommage. Reste que cela se lit malgré tout très bien et que le dessin et le découpage sont particulièrement réussis.

7/10
Total Score
Bien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Total
0
Share