13 octobre. Aujourd’hui une couleur qui sent

Mes nouveaux gants gris sentent le neuf, cette odeur de magasin qui ne lâche pas avant le premier lavage. Elle me donne la nausée.

J’ai voulu les laver comme n’importe quel autre vêtement, mais sur l’étiquette ils me disaient de les laver à la main.

Laver des gants à la main, c’est rigolo.

Du coup, mes gants gris qui sentaient le neuf sentent désormais la lessive, j’ai dû mal les rincer.

Texte rédigé dans le cadre de l’exercice de style de Raymond Queneau: 366 réels à prise rapide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *