Voyage Californie & Oregon 2017 – Jour 1 : Arrivée à San Francisco

Une heure de vol entre Lyon et Paris, 11 heures entre Paris et San Francisco. Je suis épuisé!

Mais heureux d’être à San Francisco! Heureux et soulagé, je n’ai pas été malade en avion, pas de malaise, pas de nausées, j’ai pu tranquillement profiter de mes films et manger des Dragibus!

Passage de la douane obligatoire, toujours un peu délicat, toujours peur de ne pas entrer, sait-on jamais que j’aurais froissé Donald T. dans un tweet… D’ailleurs, je n’ai pas donné les adresses des réseaux sociaux que je fréquente lorsqu’on m’a incité à le faire lors de la demande d’ESTA. Ce n’était pas obligatoire alors hein…

Je passe en premier, je suis souriant, j’essaie d’avoir l’air décontracté, je me dis que j’en fais peut-être un peu trop et que la dame va croire que j’ai de la drogue sur moi. J’ai de l’aspirine, ça devrait aller.

Mon amoureuse est complètement stressée, sa main tremble quand elle la pose sur la tablette qui enregistre ses empreintes. J’en viens à croire qu’elle a de la drogue sur elle. Je ferais un lamentable douanier.

Nous prenons le BART, sorte de train-métro qui nous emmène au centre de la ville. C’est un train extrêmement bruyant comme en témoigne cet enregistrement volé sur le vif!

Nous descendons à Powell Street, au croisement de Market Street, une rue remplie de boutiques.

Nous filons à notre auberge de jeunesse, il est environ 15h, nous sommes debout depuis 3h30 du matin heure française, et là en France il est minuit. Nous avons fait des micro-siestes dans l’avion mais nous sommes crevés. En plus, nous nous trompons d’auberge, y’en a deux dans la même rue et nous choisissons la mauvaise, et nous sommes un peu circonspects quand nous voyons l’aspect, mais je suis trop fatigué pour m’en préoccuper, mais mon amoureuse non, qui affolée, me dit que nous ne sommes pas à la bonne, et elle sort en courant comme si nous risquions de nous faire enfermer à vie dans cet endroit. C’est la fatigue.

Nous voilà donc avec nos gros sacs à dos à remonter la rue (oui, elle monte un peu) et à éviter les SDF.

J’ai du mal à réaliser que je suis là, j’en rêve depuis des mois, des années!

Putain, je viens de réaliser un rêve.

Assis sur le lit de notre chambre, nous ne rêvons que de dormir… Nous nous motivons pourtant, direction l’eau, nous voulons voir la baie!

Nous nous baladons, flânons, remontons Market Street jusqu’à l’embarcadère. Nous nous étonnons du nombre de SDF, de l’architecture totalement incontrôlée par endroit, tout comme à New York. Nous prenons les premières photos de notre voyage, les partageons sur les réseaux sociaux pour faire plaisir à nos proches et nous la péter un peu. Nous sommes fiers d’être là. Très heureux et fiers. Nous sommes aussi très conscients de notre privilège. Personne ne nous a arrêté à la frontière, nous voyageons sans soucis, ne venons pas là pour fuir la misère ou la guerre, juste pour découvrir et profiter. Nous devons donc rester humbles.

San Francisco, c’est beau!

Nous avons du mal à réaliser où nous sommes néanmoins. Nous sommes à San Francisco putain! San Francisco! Mais nous sommes crevés aussi. Nous nous asseyons au bout d’une jetée, un ponton en bois qui surplombe l’eau de la baie. Il y a des pêcheurs qui semblent peu heureux de leurs prises. C’est un moment agréable, nous profitons à la fois de la vue sur Financial District et sur la baie.

Nous décidons d’aller à Chinatown pour manger. Sur le chemin, nous entendons des drôles de son venus des arbres. Ça a tout l’air d’être des oiseaux. Nous levons les yeux au ciel et découvrons des dizaines et des dizaines de perruches dans les arbres! Là! A San Francisco! Cela fait notre bonheur!

Nous ratons le chemin vers Chinatown et mangeons au final dans un petit fast-food, le Pearl’s Deluxe Burgers, conseillé par notre guide. Les burgers sont vraiment excellents, les frites non.

Nous rentrons, il est 19h30.

Douche, pyjama et dodo. Nous sommes debout depuis depuis 22 heures et 30 minutes. Demain, nous nous levons à 6h.

3 Comments Voyage Californie & Oregon 2017 – Jour 1 : Arrivée à San Francisco

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *