Quand je pars en voyage… (Mes besoins culturels)

À chaque fois que je prépare des vacances c’est la même chose: j’ai peur de manquer de l’essentiel.
Oh non!, je ne parle pas de la nourriture ou de la crème solaire, je parle de lectures, de films, de séries et de jeux vidéo.

Combien de fois suis-je parti avec des magazines et des livres en sachant éperdument que je ne lirai jamais tout. Faut dire que cela vient d’une mauvaise expérience où, ado, je suis parti en colonie avec en tout et pour tout un magazine de jeux vidéo en me disant que je n’aurai jamais le temps de le lire et que j’ai fini par le lire dix fois sans parler de l’article sur GoldenEye 64 que j’ai fini par connaître par coeur… Depuis, je prends tout ce qu’il me faut et plus encore… au cas où… Soyons réalistes, globalement je ne me sers de rien… Au fond je ne devrais réellement avoir besoin que d’un livre de poche, et d’un carnet de notes (sans parler de l’appareil photo bien entendu). Et bien à cela je rajoute toujours un magazine (de jeux vidéo ou de sciences), des jeux vidéo (au cas où je m’ennuie, sait-on jamais), ma tablette (je suis parti il y a quelques années à Barcelone avec un eee PC premier du nom sur lequel mon amoureuse et moi avons continué à regarder Lost parce qu’il nous était invraisemblable de nous arrêter tellement c’était trop bien…

Du coup, j’ai toujours été surchargé… Mais cette fois, je prends sur moi, je ne pars que cinq jours, donc je centralise beaucoup dans ma tablette! Magazines, livres, BD, films, séries, mais aussi jeux vidéo. Je me suis d’ailleurs fait un petit plaisir en installant un émulateur pour rejouer à Monkey Island.

Mais j’ai malgré tout un vrai livre, juste un seul. Et un carnet de notes, ou plutôt trois. Un où j’écris un roman ou ce qui se rapproche d’une tentative, un pour le voyage où nous noterons nos souvenirs, et puis un petit carnet pour noter tout et n’importe quoi. Je pourrais me servir de mon téléphone ou de ma tablette pour ça…
J’ai choisi de partir avec le bouquin La baleine dans tous ses états de François Garde dont les premières pages me fascinent.
En films, j’ai pris Chasing Mavericks, un film sur Jay Moriarty, un surfeur exceptionnel, chasseur de grandes vagues, L’armée des 12 singes que je n’ai pas besoin de présenter, et L’île mystérieuse, vieux film aux effets spéciaux en pâte à modeler où des monstres géants, crabes, poules, etc., s’attaquent à des naufragés.

En jeux vidéo, grâce à un émulateur, je peux jouer aux deux premiers Monkey Island ainsi que d’autres point and click comme Indiana Jones et la dernière croisade, ou encore The Dig. Soyons réaliste, je ne lancerai certainement aucun de ces jeux durant mon séjour, mais ça me rassure de les savoir là…

J’ai aussi des magazines et des BD numériques.

À vrai dire, je sais pertinemment que je n’utiliserai pas tout, mais j’aime avoir le choix au cas où viendrait un moment de vide pendant mon voyage, chose qui n’est plus arrivée depuis cette fameuse colonie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *