Les 5 livres qui ont changé ma vie. #Top5

Ces 5 livres n’ont certainement pas changé ma vie en profondeur, mais ils m’ont apporté quelque chose de singulier. Parfois le goût pour l’épique, pour l’Histoire, pour les hommes et les femmes ou pour la politique. Ces livres m’ont amené vers d’autres choses, des choses essentielles.

L’Odyssée

Tout petit j’ai été attiré très vite par la mythologie grecque. Je trouvais ça passionnant, incroyable, avec tant de mystères, de guerres et de personnages tous plus étranges et géniaux les uns que les autres! Alors quand j’ai commencé à lire l’Odyssée – sans même avoir lu l’Iliade – j’ai pris un pied incroyable! Quelle richesse! Quelle imagination! Quel recit! La littérature épique dans sa forme la plus pure!

C’est incroyable ce que notre culture doit à Homère. Ce qu’il a façonné a inspiré tant d’écrivains! Que ce soit dans la littérature fantastique ou dans la littérature classique.

Un livre incroyable.

Le vieil homme et la mer

J’ai écrit une petite histoire sur Le vieil homme et la mer (cliquez sur le lien) dans ce blog. Une histoire entre ce livre et moi.

Au risque de me répéter, avec un peu de recul, ce que m’a apporté ce livre est au-delà du domaine littéraire. C’est un apport politique, social et humain. C’est un livre qui a inspiré mon engagement politique de gauche. C’est un livre qui met l’homme avant le reste, avant les profits, avant l’économie. C’est un livre qui montre la misère du travail, la misère de l’effort. C’est un livre qui dénonce le capitalisme et toujours terriblement moderne.

Un grand livre.

1984

Orwell est un écrivain marxiste tendance trotskiste. Il a très vite profondément eu en horreur les agissements de Staline. Ce dernier, avec son régime totalitaire, poignardait les idéaux communistes pour créer un système effaçant toute individualité.

Avec 1984, Orwell raconte le totalitarisme dans sa forme la plus aboutie. Le livre est froid et terriblement pertinent. Car tout en dénonçant le système soviétique tel qu’il existe en 1950, tout en s’inspirant des régimes fascistes qui ont mené l’Europe dans une guerre effroyable, Orwell nous met en garde: Big Brother est déjà parmis nous.

Il y a tout dans ce roman! De l’anticipation, de la science-fiction, de l’amour, de la tragédie, du politique. Orwell nous montre comment un système détruit un être humain dans son individualité, comment il le pousse à penser à sa convenance, comment il réduit ses idées en contrôlant le langage, et comment il réécrit le passé en s’appropriant l’Histoire.

Certainement le livre le plus intelligent que j’ai pu lire.

Maus

Ou comment l’horreur des camps de concentrations vous frappe en pleine tête grâce à un univers graphique sombre et réaliste rempli de souris et de chats.

Prix Pulitzer en 1992, Maus est un ouvrage m’a pris aux trippes. Le récit est puissant, le ton est d’une justesse incroyable, l’auteur ne cherche jamais à tirer sur la corde sensible.

Maus a montré qu’on pouvait faire de la BD autrement, que cela pouvait être un média à hauteur de la littérature pour raconter des histoires fortes.

Livre témoignage, et, contexte oblige, livre politique. Le livre sert aussi à ne jamais oublier.

Je parle un peu plus de ce livre dans mon Top 5 de mes BD préférées que je vous invite à lire.

Un livre important.

C’est comment l’Amérique?

C’est le livre qui a peut-être changé ma vie. Il y a eu, sur un plan intellectuel et personnel, un avant et un après C’est comment l’Amérique.

A vrai dire, c’est le ton du livre et la capacité de l’auteur à parler de lui de la sorte qui m’ont laissé sans voix. J’étais admiratif de l’incroyable richesse littéraire de cette autobiographie.

Je ne vais pas m’étaler ici trop longtemps sur ce livre, j’ai rédigé lors de la mort de Frank McCourt un texte – Les cendres de Frank McCourt – lui rendant hommage, et qui dit tout le bien que je pense de l’oeuvre de cet écrivain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *