Lambda – 3 août 2015

(Ce texte est librement adapté de ma vie réelle.)

Me suis levé à 7h30, j’suis en vacances. Mes beaux-parents sont repartis, direction le nord. Mon chat m’a fait passer une nuit pourrie. D’habitude, je ne le laisse pas dormir avec nous, mais comme sa chambre (le salon) était squatté par les beaux-parents, je lui ai offert une place dans le lit. Cela dit, vu le scénario de ma nuit, j’ai plus l’impression que c’est lui qui m’a laissé un peu de place afin que je me glisse sur mon côté du lit. Le pire, c’est que c’est une bouillote ce chat. Déjà qu’il fait plutôt chaud ici la nuit, mais un chat qui se colle à vos jambes pour s’appuyer dessus, je dis non merci. Et puis à 4 heures du matin, il a décidé qu’il avait assez dormi comme ça. Faut dire qu’il avait dormi toute la journée, alors à un moment donné il s’est sans doute persuadé qu’il devait faire quelque chose de sa vie. Alors il est monté sur chaque meuble de la chambre pour vérifier s’il ne manquait rien, puis il s’est mis à lécher des trucs qui traînaient. Je l’ai fait descendre à plusieurs reprises et l’ai invité à se recoucher. Pas con, je ne lui ai laissé aucun espace de mon côté, du coup il s’est mis aux pieds de mon amoureuse qui dormait recroquevillée. Tout se passait bien jusqu’à ce qu’elle décide que cette position ne lui convenait plus, alors elle a tendu ses jambes, a percuté le chat qui s’est senti obligé de descendre puis de vérifier de nouveau chaque meuble de notre chambre puis s’est remis à lécher des trucs…

J’aimerais bien devenir une personne meilleure. En fait, j’aimerais bien que tout le monde tende à devenir meilleur, mais meilleur selon mes critères. D’abord, il faudrait que tout le monde arrête de fumer. Hier, on rentrait tranquillement chez nous lorsqu’une femme d’une cinquantaine d’années, chargée comme une mule, marchait devant nous sur le trottoire. Comme elle avait des paquets plein les mains, il était impossible de la doubler, d’autant plus que des voitures sont garées tout le long de la route. Sauf que la dame tenait absolument à fumer sa cigarette, et elle nous enfumait, et c’était désagréable, ça pue la cigarette, ils s’en rendent pas compte? Mais comme elle avait les mains pleines, pour pouvoir fumer tranquillement, elle s’arrêtait tous les cinq mètres pour enlever sa clope de la bouche. C’est à ce moment là que mon amoureuse a fait une accélération inattendue, est passée entre deux voitures mal garées, a marché au milieu de la route, a doublé la nana et moi j’ai suivi comme un petit toutou en lançant un regard sombre à la femme d’une cinquantaine d’années qui fume et qui ne m’a pas même pas calculé. J’ai pesté intérieurement puis l’ai regardée jeter son mégot par terre. Par terre… Putain, mais c’est quoi leurs problèmes aux gens? Pourquoi ils foutent leurs mégots par terre? Ils sont juste dégueulasses ou bien?

J’ai fait un rêve bizarre cette nuit. J’avais un katana, et je tuais plein de personnes qui essayaient de m’attaquer. Un peu comme dans un jeu vidéo où des hordes d’ennemis tentent de vous arrêter. Bé moi je tranchais des corps, des têtes, c’était plutôt cool et ça se passait plutôt bien. Sauf qu’à un moment, ma mère est intervenue. Elle m’a dit: « Mais pourquoi tu fais ça? » Je me suis senti con, j’ai posé mon katana et je me suis réveillé. Est-ce que je joue trop aux jeux vidéo? Est-ce que ma mère m’a trop bridé durant mon enfance? Y’avait plein de sang c’était vraiment chouette comme rêve.

Oui donc, j’essaie de devenir une personne meilleure. Mais si le monde autour de moi ne change pas, c’est pas gagné…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *