Conversation avec mon amoureuse: la question des couleurs

Ce n’est pas une mais des conversations que j’ai eu tout au long des années avec mon amoureuse sur les couleurs. J’ai remarqué qu’elle avait un vocabulaire bien plus étoffé que le mien pour designer des couleurs spécifiques.
Fort heureusement, ma mauvaise foi a toujours veillé à rappeler que violet, même clair, reste violet. Même si apparemment c’est mauve.

– Mais tu vois bien qu’il y a une grande différence quand même!
– Je vois bien, mais tu peux lui donner le nom que tu veux, ça reste du violet clair!
– Oui, ça s’appelle le mauve!
– Oui, enfin, c’est subjectif aussi ton truc, ça ressemble à du fuchsia pour moi.
– Du… Mais n’importe quoi! Mais elle t’a appris quoi ta mère bon sang?
– Ma mère? Tu crois que ma mère elle avait que ça à foutre que de m’expliquer les couleurs? Ma mère elle bossait dans les mines figure-toi!
– Dans les mines? Sur le Bassin d’Arcachon? Tu te foutrais pas de moi?
– Oui, les mines, dans une fabrique d’armes…
– Ta mère bossait dans une usine d’armement? Genre ta mère c’était une munitionnette?
– Bé… Ce n’est pas parce que la Première Guerre mondiale est finie depuis longtemps qu’il n’y a plus de munitions à construire…
– OK, j’en parlerai à ta mère la prochaine fois que je la verrai!
– Vas-y! Je n’ai aucun intérêt à te mentir!
– Si! Parce que tu veux me faire croire que tu ne connais pas les noms des couleurs à cause de ta mère qui bossait dans une usine d’armement!
– Histoire véridique…
– Pfff! Mauve! C’est pas compliqué quand même! Tu vois bien! Ça c’est violet, ça c’est mauve!
– OK, OK… Tiens, toi qui sais tout…
– Mais je n’ai jamais dit que je savais tout!
– Tututut! Je te vois venir! Tout à l’heure tu vas m’expliquer que ça c’est pas bleu mais indigo, ou que ça ce n’est pas vert mais je sais pas… kaki!
– A vrai dire ça c’est plutôt bleu Klein et ça vert malachite…
– Hein? Klein? Malachite? Tu te moques ou…
– Mais non ça existe! Et si tu t’intéressais un peu à ce que fait réellement ta mère plutôt qu’à lui inventer un passé incroyable, elle t’expliquerait tout ça avec tous les tableaux qu’elle peint…
– Si ma mère utilise du malachite ou du Klein, je veux bien même lui acheter un de ses tableaux pour frimer devant les amis! « Tu vois là, c’est un vert malachite, ça permet de donner plus de profondeur à la coline. C’est ma mère qui l’a fait! »
– T’es bête!
– Ouais bé on parlait de mauve et j’allais te dire un truc que tu ne sais sûrement pas et qui me fera sortir grandi de cette conversation…
– Ça j’en doute… Mais essaie quand même…
– Sais-tu ce qu’est la mauvéine?
– La mauvéine ?
– Tu ne sais donc pas… Ah ah! Laisse-moi tout te dire! C’est le premier colorant industriel synthétique qui a été découvert!
– Et?
– Et rien… C’est juste pour dire, quoi…
– Et ce colorant, il est de quelle couleur? Violet ou mauve?
– Mauve je suppose…
– Et pourquoi ils ne l’ont pas appelé violetine?
– Parce que c’était mauve…
– Et pas violet clair…
– … Et pas violet clair… (Soupir)

1 Comment Conversation avec mon amoureuse: la question des couleurs

  1. chocoladdict

    ah la mauvaise foi masculine ce n’est pas une légende alors ? )
    bon j’avoue que je viens de découvrir des nuances même si je crois pouvoir distinguer le mauve et le violet : )

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *